Didier Coffre

Notre ami Didier Coffre nous a quittés

Didier COFFRE est décédé ce dimanche 24 juillet à 68 ans. Il était Président de la Ligue de Seine-Saint-Denis et Trésorier Général de la Coordination Francilienne.

Dans un département marqué  par un contexte économique social difficile et un manque cruel d’installations, il a sans cesse porté le message du développement du tennis auprès des collectivités locales. Attirer au tennis les enfants, les ados et les adultes « du 9-3 », leur montrer que « ce sport est aussi fait pour eux », les fidéliser dans un club. Soutenir les dirigeants bénévoles et leur donner de l’enthousiasme dans les moments difficiles. Il était enthousiaste à l’idée d’une Fédération qui allait faire de la diversité sociale une grande cause de développement.

La préparation d’une élite était aussi sa passion et la réussite de Quentin HALYS était pour lui un magnifique encouragement.

Il a compris très tôt que pour renforcer les structures associatives, il fallait que les dirigeants puissent s’appuyer sur un corps d’enseignants salariés davantage intégrés dans les clubs, et que la formation est un moyen essentiel de progrès. Au cœur de la Coordination Francilienne, il en a fait un thème essentiel de développement en poussant dans ce sens le partenariat avec le Conseil Régional d’Île-de-France.

Didier a très tôt marqué son soutien à la candidature de Bernard Giudicelli et contribué aux travaux de France Tennis.

Il était un homme de parole, un ami fidèle, bénévole dans l’âme, avec en plus la dose d’humour nécessaire.

Le tennis français a perdu un de ses plus fidèle serviteurs, un grand président de ligue.

France Tennis a perdu un ami cher et apprécié de tous.