orleans

Orléans : et si ça partait d’en bas

Réunis toute la matinée du dimanche 23 octobre à l’Open Space d’Orléans une cinquantaine de dirigeantes et de dirigeants venus des 6 départements de la Ligue du Centre ont échangé avec Bernard Giudicelli et François Jauffret qui ont présenté et soutenus les candidats France-Tennis. “La réunion aurait pu durer toute la journée” a confié un des dirigeants à l’issue de cette rencontre. A la presentation, de la vision, des idées force, et des grandes lignes du projet-sportif France-Tennis

a succédé   un questions réponses avec un Jean-Claude en pleine forme (questions 5 par 5), un Germinal qui su promouvoir le role des collectivités locales avec le maire de Romorentin. Et si le tennis du bas inspirait le tennis d’en haut ? Ce débat a montré tous les bénéfices que la FFT a à changer de méthode. Cyril Leclerq a ainsi résumé cette matinée “Nous avons été conquis et sache qu’un petit club du fond du Berry sera solidaire avec vous pour cette aventure”. Aucune réponse n’a été éludé et face aux marchands d’illusion ou aux porteurs des “On s’occupe de tout”, ils ont vu ce que pouvait devenir leur Fédération en de bonnes mains.

orleans-mechin-benjaminLes candidats France-Tennis :  Thierry Grandgeorge, Jean-Paul Maux(37), Didier Gérard et Marie-France Pilon (45) Christian Emonet et William Beaudoin (41), Guy Czekaljo (18)Alain Puech et notre Benjamin Mechin (photo ci-contre) 23 ans président du TC Niherne qui se présenteront dans le 36 sans compter Christian RICHARD et Laurence TRUBERT (18) qui étaient retenus par ailleurs.