dubost

Dominique Dubost La gestion de la FFT doit être aux mains des Bénévoles

Dominique Dubost, président du CD de l’Allier, fier de ses racines bourbonnaises a été élu comme délégué de son département par 93 voix sur 109 suffrages exprimés à bulletin secret.

Il soutiendra France-Tennis pour les raisons qu’il a communiquées aux clubs de l’Allier avant son élection. Son message équilibré et lucide c’est celui du tennis d’en bas. Diffusons-le

Mesdames , Messieurs les présidents des clubs de l’Allier

Lors de l’Assemblée Générale du Comité Département de Tennis de L’Allier le 3 décembre prochain à Montluçon, vous allez participer à la désignation de votre délégué Bourbonnais pour l’Assemblée Générale de la Fédération Française de Tennis de février 2017 qui élira son Président en remplacement de Jean GACHASSIN.

Au niveau national, il y aura trois listes,  celle de Jean-Pierre DARTEVELLE, celle de Bernard GIUDICELLI composées de personnes issues du MILIEU TENNIS et dont l’engagement « BENEVOLE » n’est plus à démontrer et celle composée d’Alexis GRAMBLAT, que nous connaissons peu mais qui agit principalement en son nom, plus qu’au nom d’une équipe.

Cette année, comme les années précédentes une seule liste vous sera proposée à l’élection du délégué, celle conduite par moi-même président du comité , comme titulaire, et Marie Claude VALLAT, secrétaire générale comme suppléante.

Ainsi je ne déroge pas aux habitudes prises chaque année.

Je me suis engagé pour la Liste « FRANCE TENNIS » conduite par Bernard GIUDICELLI, actuel secrétaire général de la FFT ainsi que 18 Présidents de Ligue et 42 Présidents Départementaux en fonction d’un programme qui me convient mieux tout en respectant le programme de la liste de Jean Pierre DARTEVELLE  et de ses colistiers.

Le programme de la liste « FRANCE TENNIS » reprend des points que je partage et notamment :

– le club au centre de la politique intégrale de la FFT.

– le gel du prix de la licence.

– la facilitation du fonctionnement, de la gestion d’un club avec aides aux dirigeants.

– la simplification des règlements sportifs.

– la réorganisation de la Direction Technique Nationale à deux vitesses, en dissociant le haut niveau et le développement sportif des clubs.

La gestion de la FFT doit être aux mains des Bénévoles que nous sommes tous .

 

Laisser un commentaire